Merci à toutes et tous pour votre inscription, nous nous retrouvons en septembre à La Rochelle !

Avant de partir en vacances, n’oubliez pas de transmettre votre demande d’autorisation d’absence à votre hiérarchie. Vous en trouverez un modèle dans la rubrique « Inscriptions » du menu.

À bientôt !

Le comité local d’organisation des 72èmes JNE de l’APSYEN

Annonce des 72èmes Journées Nationales d’Etudes de l’APSYEN

Du 17 au 20 septembre 2024, à La Rochelle

~  PLEIN PHARE SUR LA SANTÉ MENTALE  ~

Les enquêtes de Santé publique France font état en 2023 d’une dégradation de la santé mentale des Français et plus particulièrement des jeunes de 11 à 24 ans, tendance constante depuis 2020. Parallèlement, la préoccupation pour le bien-être des élèves dans notre système éducatif évolue de manière croissante, renforcée par des études confirmant son impact positif sur la réussite scolaire. Les luttes contre le harcèlement et les discriminations font l’objet de campagnes régulières pour soutenir cette volonté politique.

L’École s’engage dans la promotion de la santé, notamment par le développement du Label ÉduSanté. Les compétences psychosociales deviennent le « socle fondamental de la prévention et de la promotion de la santé en milieu scolaire ». Cet engagement de l’École sonne comme une évidence, mais la question de la place qui lui est aujourd’hui donnée dans cette mission se pose, comme celle des moyens qui lui sont alloués. Comment œuvrer collectivement en ce sens – personnels de direction, d’éducation et médico-sociaux, enseignants, accompagnants des élèves en situation de handicap, familles et psychologues de l’Éducation nationale (PsyEN) – tout en agissant depuis la place qui est la nôtre ? Et comment préserver notre cadre d’intervention face à la pénurie de personnels éducatifs, médicaux et sociaux dans les établissements scolaires ?

L’OMS soutient que la santé mentale « ne se définit pas seulement par l’absence de trouble mental », qu’elle est « un état de bien-être mental qui nous permet d’affronter les sources de stress de la vie, de réaliser notre potentiel, de bien apprendre et de bien travailler, et de contribuer à la vie de la communauté.[1] » Si l’association entre santé mentale et parcours scolaire ou de formation n’est pas récente, elle suscite de nouvelles interrogations dans notre profession. Et dans les établissements, bien que les PsyEN soient sollicités de manière différente sur cette dimension, ils et elles sont néanmoins confronté.es de plus en plus à la détresse des élèves, sujets en mal d’avenir, ou faisant face au harcèlement, aux burn out et aux « phobies » scolaires… Les enjeux du sens attribué à l’École, des choix d’orientation de plus en plus précoces et de la pression de réussite ressentie par les élèves et leurs parents sont étroitement liés aux questions de santé mentale, et ils ne sont pas étrangers aux témoignages de détresse que les PsyEN accueillent au quotidien.

Les PsyEN s’interrogent parfois sur leur capacité à recevoir ce flot de mal-être et s’inquiètent de voir leurs pratiques mises sous tutelle de la médecine scolaire, comme le préconisait Robin Réda dans son rapport de 2023[2]. Comment faire reconnaître leur approche singulière et complexe de l’adolescent.e ? Est-ce par la reconnaissance de la santé psychologique à l’intérieur de l’Éducation nationale qu’ils y parviendront ? Comment les PsyEN contribuent-ils aujourd’hui à l’identification des signes de détresse des élèves et dans quelle mesure ? Ont-ils un rôle de facilitateur quand de nombreux jeunes souffrent d’errance diagnostique et de prise en charge ? Et enfin, ne doit-on pas penser conjointement santé mentale à l’École et soutien des personnels qui font face à son versant négatif, quand accueillir la détresse peut avoir des effets non négligeables sur la vie psychique de celui qui écoute ?

C’est à La Rochelle, « belle et rebelle », lors des 72èmes Journées nationales d’Études de l’APSYEN, que nous vous invitons à naviguer ensemble sur les eaux de la santé mentale, à interroger les pratiques et les concepts sous-jacents, à créer des liens entre eux et à en définir les contours afin, peut-être, de mieux les comprendre et de ne pas en être les simples instruments, dans l’objectif toujours central d’œuvrer pour la prise en compte des élèves dans toute leur complexité !


[1] Site de l’OMS : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/mental-health-strengthening-our-response

[2] Reda, R. (2023). Rapport d’information sur la médecine scolaire et la santé à l’école .Site de l’Assemblée nationale : https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/rapports/cion_fin/l16b1228_rapport-information#

Contact : Eve Goderniaux, jnelarochelle@gmail.com, Commissaire générale des 72èmes JNE de l’APsyEN à La Rochelle, Psychologue de l’Éducation nationale EDCOSP, CIO de La Rochelle

Livret de présentation des JNE de l’APSYEN 2024